Aller en bas
avatar
SteamRider
Admin
Age : 23
http://roller.fr1.co

Ordre, duré et utilité des échauffements  Empty Ordre, duré et utilité des échauffements

le Lun 22 Avr - 12:58
L'échauffement est primordial pour débuter une séance en douceur et éviter ou limité diverses blessures.
Il permet de mobiliser la souplesse des articulations, de chauffer le corps et les muscles, de monter le rythme cardiaque, de monter le rythme respiratoire et aussi de se préparer mentalement et joue sur le système nerveux.
Il est composé de plusieurs parties ayant des durées et des objectifs différentes.

Sa duré moyenne est de l'odre de 10 à 15 minutes.

Attention : si l'échauffement permet d'éviter ou de limiter des blessures, il ne remplace pas des protections (poignet, genouillères, etc.) et n'évites pas les blessures dû par exemple : au niveau, à la fatigue, à l'âge, aux faiblesses des pratiquants, etc.

L'échauffement articulaire :

L'échauffement articulaire a pour but de mettre doucement en mouvement des articulations, d'éventuellement faire craquer les os et de lubrifier les articulations.
Elle permet d'avoir une meilleure amplitude de mouvement, de limiter les risques liés aux articulations et de limiter les douleurs articulaires.
Il doit se faire en douceur, aucun muscle, tendon ou articulation ne doit forcer ou être fortement mobilisé. Le souffle et le cardiaque ne doivent pas travailler.

Sa durée totale n'a pas besoin d'excéder les 5 minutes, la plupart du temps 2 ou 3 minutes suffisent. Il s'agit juste d'avoir le temps de mobiliser chaque articulation durant une dizaine de secondes.

Cette partie de l'échauffement est d'autant plus important que le public est âgé. Les enfants ayant des articulations souples sont moins enclin à avoir des douleurs ou blessures à ce niveau-là. Inversement, avec l'âge les articulations perdent en souplesse et craques.
N'hésitez pas à adapter le temps de cet échauffement selon votre public.

Exemples d'échauffements articulaires


L'échauffement musculaire :

Cet échauffement a pour but de mobiliser les muscles et de les préparer aux situations qu'il va endurer. Il permet aux muscles d'être plus réactifs et d'éviter ou limiter des blessures comme des contusions, des élongations, claquages, etc.
Les muscles doivent travailler et chauffer dans un effort modéré selon le niveau des pratiquants. Cet effort doit commencer facilement puis prendre en difficulté de manière constante sans jamais avoir de sollicitation accrus des muscles. Ses derniers devant garder toute leur énergie et leur puissance pour la suite.

L'échauffement musculaire peut durer de 3 à 6 minutes puisqu'il s'agit là simplement de réveiller les muscles.

Cette partie est importante pour les jambes qui vont beaucoup travailler en roller. Le haut du corps n'est pas à négliger pour autant, bien échauffer les bras peut aider à mieux amortir une chute !
Il est intéressant de commencé déjà à prendre en compte ce qui va être fait lors de la suite de la séance afin d'échauffer plus les muscles qui seront mobilisés.


L'échauffement cardio-pulmonaire :

Monter en rythme le cœur et le souffle permet ensuite de travailler sur des exercices physiquement intensif ou endurant. Cela permet notamment une meilleure oxygénation et un meilleur apport de nutriment aux muscles.
On peut le travailler soit en endurance soit en commencent par un effort modéré qui montera assez rapidement en intensité.
Il faut aussi prendre en compte que les efforts cours et intensif se récupère beaucoup plus vite que ceux travaillant sur l'endurance & que s'échauffer sur le contraire de ce qui sera fait durant la séance limitera la fatigue musculaire (s'échauffer sur un travail d'endurance pour ensuite bosser sur des efforts intensif dans la séance et inversement).

Le temps consacré à cet échauffement est généralement un peu plus long que les précédant, de l'ordre d'une 5 à 10 minutes  Le temps de monter tranquillement en rythme.

Le cœur et les poumons n'ont pas forcément besoins d'être échauffé. Les débutants ou disciplines "calmes" comme le slalom figure n'en ont pas besoins. Pour la course, ce sera souvent intégré dans la séance même. Il est intéressant dans le cadre de skatecross, derby ou dans les sports d'équipes.
Il peut facilement prendre la forme d'un jeu comme les chats.

L'échauffement spécifique :

Ce dernier permet de mobiliser le corps à une orientation précise de la séance. Seule les parties concernés sont échauffer.
L'échauffement spécifique peut commencer dès l'échauffement musculaire et on pourrait même considérer le cardio-pulmonaire comme spécifique puisque ce dernier peut être négligé. Mais le spécifique se différencie par son but qui n'est pas d'échauffer telle ou telle partie du corps mais de préparer le corps en général à un effort précis. S'il est bien réalisé et intégré, il peut être difficile de différencier l'échauffement de la séance en elle-même.

Sa durée est très variable selon le but qu'on lui donne.

Il n'est pas nécessaire, la plupart des séances débutants - par exemple - n'en auront pas. Ou du moins les différentes phases qui seront nécessaire à apprendre suffiront amplement à échauffer les parties concernés.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum